Récapitulatif et observations du minicamp recrue des Jaguars: Travon Walker regarde la partie

Le Jaguars de Jacksonville a ouvert ses premières activités sur le terrain ouvertes aux médias ce week-end avec son minicamp recrue, donnant aux entraîneurs, fans et observateurs un premier aperçu de la classe recrue de l’équipe, y compris quelques vétérans et joueurs à l’essai.

C’était la première fois que l’entraîneur-chef des Jaguars, Doug Pederson, pouvait se rendre sur le terrain et se faire une idée de ses nouveaux joueurs, des joueurs sur lesquels on comptera au cours de la saison.

“Nous essayons aussi de vraiment voir ce que ces gars peuvent faire”, a déclaré Pederson vendredi, le premier jour du minicamp des recrues de trois jours de l’équipe.

«Nous voulons les défier en classe, puis évidemment les emmener sur le terrain d’entraînement et les laisser vraiment montrer leur talent et les laisser jouer vite, se protéger les uns les autres, apprendre simplement comment nous faisons les choses ici. [Those] sont toutes les choses que je recherche ces prochains jours.

Bien que Pederson ait déjà été sur le terrain, il a travaillé avec les vétérans de l’équipe pendant leur minicamp, il était ravi de voir les nouveaux venus de l’équipe, des joueurs qui se disputeront des places sur la liste des 90 joueurs. Ils ont pu le faire et concluront par un entraînement plus court le 15 mai, sans les vétérans.

“C’est un week-end en ce moment où les recrues n’ont pas à ressentir la pression des vétérans qui les entourent et nous pouvons nous concentrer sur eux et les rattraper en quelque sorte, puis lundi, nous sommes tous ensemble en tant qu’équipe et continuons le phase deux », a déclaré Pederson.

“C’est une période passionnante, une période passionnante pour moi et évidemment pour notre organisation.”

La nature d’un minicamp, une pratique sans tampons et sans aucun contact pendant sa phase d’intersaison, il n’y a pas trop à en tirer. Cependant, voir les joueurs là-bas courir et les joueurs nouvellement repêchés toucher l’herbe, a donné un peu de contexte quant à la raison pour laquelle l’équipe les a sélectionnés ou signés en premier lieu.

Voici quelques observations et notes du minicamp des recrues des Jaguars :

Travon Walker est une entreprise, regarde la partie

Avant que quiconque ne se lève, nous comprenons que ce n’est qu’un minicamp; les joueurs ne sont pas dans les pads et il n’y a aucun contact. Mais, physiquement vous pouvez toujours avoir beaucoup d’informations sur la façon dont un joueur pourrait s’en sortir lorsque les pads entrent en jeu. Et tout simplement, Walker ressemblait à un homme parmi les garçons sur le gril au TIAA Bank Field.

Walker a travaillé sur le côté avec l’entraîneur du secondeur extérieur Bill Shuey et son collègue recrue OLB Da’Shaan Dixon de l’État de Norfolk. Les cuivres des Jaguars – Pederson et le directeur général Trent Baalke – ont souligné la nécessité pour Walker de jouer et d’apprendre un seul poste, et il semble que le plan se concrétise.

Walker se pencha étroitement sur Shuey alors qu’il aboyait des questions auxquelles il devait répondre sur les responsabilités. Parfois, Walker le savait tout de suite, parfois non, mais les progrès réalisés au fur et à mesure qu’il progresse dans le livre de jeu de l’équipe sont clairs.

Au cours des exercices 7 contre 7, Walker a semblé fluide les deux jours ouverts aux médias, capable de revenir facilement dans la couverture et de montrer sa vitesse de réaction rapide et son explosion pour se rapprocher d’une cible perçue. À un moment donné le premier jour du minicamp, Walker a été chargé de reculer pour couvrir un porteur de ballon.

Avant que son compatriote recrue, le quart-arrière EJ Perry ne puisse faire le lancer, Walker a réduit l’écart, forçant Perry à se diriger vers une autre cible.

L’apparence physique et la fluidité devraient suffire à exciter les gens – pour le moment.

Walker est répertorié à 6 pieds 5 pouces, 272 livres, et il en a l’air.

Vendredi, Walker a indiqué qu’il se sentait de plus en plus à l’aise comme secondeur extérieur au fil des jours. Maintenant capable de se concentrer sur une seule position.

“J’ai en quelque sorte toujours essayé et essayé le monde des secondeurs extérieurs”, a déclaré Walker vendredi. “Mais en travaillant strictement sur des choses de secondeur extérieur à l’entraînement, j’ai l’impression que je deviens vraiment plus à l’aise avec la position, que j’apprends beaucoup plus de techniques à partir de cette position et que je n’ai pas à apprendre autant d’autres positions différentes.”

Pas de blessures évidentes au cours du week-end

Vraiment, l’aspect le plus important du minicamp des Jaguars ce week-end était le fait qu’aucun des joueurs qui ont participé n’a semblé se blesser. En fait, il y avait très peu de moments où les joueurs étaient même sur le terrain en général. Sortir de ce week-end sans blessure faisait partie de l’objectif de Pederson.

« Évidemment, nous voulons sortir en bonne santé, sans blessure. Nous mettons l’accent là-dessus », a déclaré Pederson vendredi.

Les Jaguars étaient capables de faire exactement cela – du moins cela semblait être le cas.

Quelques passeurs UDFA se démarquent

Pas besoin de mettre un avertissement ici encore une fois, mais quelques joueurs qui ont été amenés pour attraper des passes ont eu des performances impressionnantes au cours des deux derniers jours.

Le receveur de l’UDFA LuJuan Winningham du centre de l’Arkansas a effectué plusieurs prises impressionnantes au milieu du terrain samedi, tout comme l’ailier serré de l’UDFA Naz Bohannon – un ancien basketteur de Clemson.

Bien que UDFA WR Kevin Austin hors de notre Dame a fait parler de lui depuis sa signature, Winningham a également regardé le rôle, montrant des mains fortes tout au long de la journée, donnant du crédit là où c’est dû pour un joueur dont on n’a pas beaucoup parlé avant le repêchage et même après le repêchage quand il a signé à Jacksonville.

Pederson a mentionné Austin lorsqu’il a été interrogé sur le jeune joueur et sur le fait qu’il n’a pu jouer que pendant essentiellement un an à Notre-Dame, a été suspendu pendant un an et blessé pendant un autre.

« Il a toujours été un gars, un joueur talentueux évidemment comme receveur, et [we’re] juste excité vraiment de l’avoir amené ici et d’aller vraiment travailler avec lui. Encore une fois, avec tous ces jeunes gars, nous voulons juste voir combien ils peuvent apporter de la salle de classe au terrain pour montrer leur talent et vraiment commencer le processus de compétition.

«De toute évidence, c’est un gars qui peut faire ça et fournir évidemment la profondeur dont nous avons besoin au receveur, surtout quand vous allez au camp d’entraînement pour avoir des chiffres là-bas. Mais ouais, [we’re] ravi de travailler avec lui.

Snoop Conner a l’air lisse pendant les exercices

Bien que la majorité de l’attention ait été – à juste titre – sur les deux premières sélections de repêchage de l’équipe, le choix de cinquième tour des Jaguars, le porteur de ballon Snoop Conner hors de Olé Missa pu faire sentir sa présence lors des exercices RB de l’équipe samedi.

Il avait l’air très fluide pour entrer et sortir de ses pauses pendant la course sur route, et a montré des pieds rapides pour un homme qui est répertorié à 5 pieds 10 pouces et 222 livres. Conner devrait faire partie de la rotation RB de l’équipe cette année avec James Robinson et Travis Etienne revenant de blessures.

Les Jaguars ont échangé contre Conner, et jusqu’à présent, il a l’air du rôle, attirant de nombreux éloges de l’entraîneur RB Bernie Parmalee tout au long de la journée.

Les LB Chad Muma et Devin Lloyd travaillent en tandem

Il est sûr de dire qu’il y a déjà une chimie de construction entre les deux secondeurs repêchés de l’équipe – Lloyd, sélectionné au premier tour cette année et Muma, sélectionné au troisième tour (choix n ° 70). Les joueurs effectuaient régulièrement des exercices ensemble et étaient avec la défense de la première équipe tout au long du week-end.

Ils aboyaient régulièrement des appels et faisaient des ajustements à la volée en les entendant des entraîneurs des Jaguars, leur donnant toutes les connaissances dont ils pourraient avoir besoin pour s’adapter pendant l’intersaison. Les deux joueurs semblaient à l’aise, même si c’était un peu un ajustement pour Lloyd alors qu’il passait à une défense 3-4.

“C’est ma première fois dans un 3-4, mais j’adore ça.” Lloyd a déclaré samedi à propos de la défense de l’équipe. «J’ai l’impression que si vous regardez les gens que nous avons et que nous ne nous entraînons même pas avec les vétérinaires ou quoi que ce soit du genre, mais même les gars que nous avons en ce moment, tout le monde est athlétique.

« Tout le monde doit faire beaucoup de choses qui correspondent à mes compétences. J’adore ce que les entraîneurs ont à faire ici en ce qui concerne ce qu’ils demandent aux joueurs de faire, comment nous attaquons les attaques et vraiment notre mentalité en tant que défense.

Lloyd et Muma ont tous deux pris du temps après l’entraînement chaque jour pour travailler sur des choses sur lesquelles ils n’auraient peut-être pas été aussi pointus pendant la journée, montrant leur maturité et leur désir de s’améliorer.

“Nous nous poussons les uns les autres pour nous améliorer”, a déclaré Lloyd à propos de Muma. «Je veux dire, même après l’entraînement, nous avons du travail supplémentaire et nous nous entraidons dans les salles de réunion. Vraiment, c’est juste être là l’un pour l’autre. Nous sommes en compétition les uns contre les autres, mais en même temps, nous sommes tous les deux de bonnes personnes, nous voulons donc nous voir faire mieux.

Vendredi, Muma a tenu à parler de sa relation avec Lloyd du point de vue de la communication, soulignant l’importance de cela dès le début.

“À partir de maintenant, il s’agit simplement de se pousser les uns les autres chaque jour pour vraiment s’améliorer et toujours [have] cet aspect de la communication où nous faisons les appels et nous avons ce leadership des deux côtés de la défense. Je pense que c’était énorme aujourd’hui aussi », a déclaré Muma.

Coups rapides :

Le botteur de l’UDFA Andrew Mevis se connecte sur tous les buts sur le terrain

Bien qu’il ait donné des coups de pied contre l’air, et non d’un titulaire samedi, le signataire de l’agence libre non repêché, Andrew Mevis, hors de État de l’Iowa, a pu se connecter sur tous ses objectifs de terrain d’entraînement pendant la journée. C’était la première fois que les médias pouvaient regarder de près Mevis puisqu’il n’a pas donné beaucoup de coups de pied vendredi.

Ce n’est pas grand-chose, mais cela vaut la peine de le noter puisque les Jaguars ont sorti le botteur de l’an dernier, Matthew Wright, il y a quelques jours à peine. On s’attend à ce que Mevis soit en compétition avec le vétéran signataire de l’agent libre Ryan Santoso pendant le camp d’entraînement et au-delà.

Le propriétaire Shad Khan fait une apparition

Le propriétaire des Jaguars s’est rendu plus souvent dans les installations de l’équipe à l’époque de Doug Pederson, et samedi n’était pas différent alors que Khan a fait une apparition à l’entraînement pour jeter un coup d’œil à certains des nouveaux venus sur la liste de l’équipe.

Khan veut que la transparence soit au cœur de tout ce qu’est le laiton des Jaguars et il semble que ce n’était qu’une autre occasion pour lui de gagner cela, en parlant avec Pederson et Baalke tout au long de la pratique.

UDFA TE Garrit Prince pose le boom des foreuses

Peut-être l’un des moments les plus amusants du minicamp des recrues de l’équipe au cours des deux derniers jours, Prince, un UDFA hors UAB, a pu se démarquer après avoir présenté l’un des assistants de l’équipe lors d’un exercice d’équipes spéciales / de blocage. Cela a valu quelques oohs et ahhs de la foule.

Leave a Reply

Your email address will not be published.