NVIDIA lance un noyau GPU open source pour Linux


NVIDIA lance des modules de noyau GPU open source

NVIDIA publie désormais des modules de noyau Linux GPU en open source avec une double licence GPL/MIT, à partir de la version du pilote R515. Vous pouvez trouver le code source de ces modules de noyau dans le référentiel NVIDIA Open GPU Kernel Modules sur GitHub.

Cette version est une étape importante vers l’amélioration de l’expérience d’utilisation des GPU NVIDIA sous Linux, pour une intégration plus étroite avec le système d’exploitation et pour que les développeurs puissent déboguer, intégrer et contribuer en retour. Pour les fournisseurs de distribution Linux, les modules open source augmentent la facilité d’utilisation. Ils améliorent également l’expérience utilisateur prête à l’emploi pour signer et distribuer le pilote NVIDIA GPU. Canonical et SUSE sont capables de conditionner immédiatement les modules du noyau ouvert avec les distributions Ubuntu et SUSE Linux Enterprise.

Les développeurs peuvent suivre les chemins de code et voir comment la planification des événements du noyau interagit avec leur charge de travail pour un débogage plus rapide des causes premières. De plus, les développeurs de logiciels d’entreprise peuvent désormais intégrer le pilote de manière transparente dans le noyau Linux personnalisé configuré pour leur projet.

Cela contribuera à améliorer davantage la qualité et la sécurité du pilote GPU NVIDIA grâce aux contributions et aux avis de la communauté des utilisateurs finaux Linux.

Avec chaque nouvelle version de pilote, NVIDIA publie un instantané du code source sur GitHub. Les correctifs soumis par la communauté sont examinés et, s’ils sont approuvés, intégrés dans une future version du pilote.

Reportez-vous aux directives de contribution de NVIDIA et à la présentation de la cadence de publication des pilotes et de la documentation sur le cycle de vie pour plus d’informations.

Fonctionnalité prise en charge

La première version des modules de noyau GPU ouverts est R515. Outre le code source, des versions entièrement intégrées et packagées des pilotes sont fournies.

Pour les GPU de centres de données des familles d’architecture NVIDIA Turing et NVIDIA Ampere, ce code est prêt pour la production. Cela a été rendu possible par le déploiement progressif de l’architecture du pilote GSP au cours de l’année écoulée, conçu pour faciliter la transition pour les clients NVIDIA. Nous nous sommes concentrés sur les tests sur une grande variété de charges de travail pour garantir la parité des fonctionnalités et des performances avec le pilote propriétaire en mode noyau.

À l’avenir, des fonctionnalités telles que HMM seront un composant fondamental de l’informatique confidentielle sur l’architecture NVIDIA Hopper.

Dans cette version open source, la prise en charge des GPU GeForce et Workstation est de qualité alpha. Les utilisateurs de GeForce et Workstation peuvent utiliser ce pilote sur les GPU à architecture Turing et NVIDIA Ampere pour exécuter des ordinateurs de bureau Linux et utiliser des fonctionnalités telles que plusieurs écrans, G-SYNC et le traçage de rayons NVIDIA RTX dans Vulkan et NVIDIA OptiX. Les utilisateurs peuvent s’inscrire à l’aide du paramètre du module du noyau NVreg_EnableUnsupportedGpus comme souligné dans le Documentation. Une prise en charge plus robuste et complète de GeForce et de Workstation suivra dans les versions ultérieures et les modules NVIDIA Open Kernel finiront par supplanter le pilote à source fermée.

Les clients équipés de GPU Turing et Ampere peuvent choisir les modules à installer. Les clients pré-Turing continueront à exécuter les modules source fermés.

Le pilote en mode noyau open source fonctionne avec le même micrologiciel et les mêmes piles en mode utilisateur telles que CUDA, OpenGL et Vulkan. Cependant, tous les composants de la pile de pilotes doivent correspondre aux versions d’une version. Par exemple, vous ne pouvez pas prendre une version du code source, la construire et l’exécuter avec la pile en mode utilisateur d’une version précédente ou future.

Activation de l’installation

La version R515 contient des versions précompilées du pilote à source fermée et des modules de noyau open source. Ces versions s’excluent mutuellement et l’utilisateur peut faire son choix au moment de l’installation. L’option par défaut garantit que les installations silencieuses choisiront le chemin optimal pour NVIDIA Volta et les anciens GPU par rapport aux GPU Turing+.

Les utilisateurs peuvent créer des modules de noyau à partir du code source et les installer avec les pilotes en mode utilisateur appropriés.

Figure 1 : Illustration des options d’installation permettant à l’utilisateur final d’accepter d’ouvrir les modules du noyau GPU et le chemin par défaut des modules à code source fermé.

La source: Nvidia


« fin du communiqué de presse »



Leave a Reply

Your email address will not be published.